Les accompagnants d’élèves en situation de handicap sont des rouages essentiels pour permettre aux jeunes handicapés de suivre une scolarité normale. Mobilisés au quotidien dans les classes, ils se sentent pourtant délaissés par l’éducation nationale. Payés quelques centaines d’euros, ils sont pour l’immense majorité d’entre eux, en contrats précaires, sans réelle perspective. Ils réclament aujourd’hui un vrai statut, des augmentations de salaires et plus de reconnaissance.

Thierry Quétu, secrétaire régional FSU Hauts de France

Plusieurs rassemblements sont prévu ce jeudi. A 10h à Calais au niveau de la sous-préfecture, et Lille à 14h30 place de la république.

X
X