A Berck, l’émotion est très grande après le décès de Marie Humbert. La femme est morte dans la nuit de samedi à dimanche à l’âge de 63 ans. En 2003, elle avait injecté une dose de barbiturique à son fils Vincent, sourd, muet et tétraplégique. Le jeune homme de 20 ans, victime d’un grave accident de la route, avait écrit au président de la République Jacques Chirac pour demander « le droit de mourir » dignement. A l’époque, cette affaire avait relancé le débat sur l’euthanasie. 15 ans plus tard, personne n’a oublié.

A l’hôpital de Berck, où était hospitalisé Vincent Humbert, tout le monde rend hommage à cette dame et à son geste :

X
X