Les pompiers bientôt mieux protégé par les caméras. C’est en tout cas le souhait du sénateur Nordiste Jean-Pierre Decool. Le Flamand vient de voir une de ses propositions validée par la commission des lois du Sénat, étendre aux pompiers et aux surveillants pénitentiaires le principe d’une caméra sur le buste, pour filmer en cas d’agression. Un système utilisé à partir de 2019 par les forces de l’ordre. La proposition sera étudiée par les sénateurs ce mercredi avant de passer devant l’Assemblée Nationale.

Jean-Pierre Decool souhaite étendre aux pompiers, mais aussi aux surveillants de prison, l’utilisation de caméras mobiles lors de leur intervention. Ce qui va se faire en 2019 pour les policiers et les gendarmes. Un souhait du sénateur suite aux agressions de plus en plus nombreuses dont sont victimes les soldats du feu. Jean-Pierre Decool :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X