L’ancien ministre Frédéric Cuvillier s’insurge contre l’absence d’un ministère dédié à la mer et à la pêche. Dans le nouveau gouvernement dévoilé ce mardi matin, il n’y a plus de secrétariat d’Etat, ni de ministère sur ce thème. Le maire de Boulogne craint de ce fait que la politique maritime soit « sacrifiée » alors que de nouveaux enjeux se présentent avec le Brexit, ou le développement d’une croissance bleue.

Dans un contexte difficile pour la pêche, avec la pêche électronique que dénonce la profession et l’économie marine en pleine évolution, Fréderic Cuvillier s’attendait à ce que l’Etat affiche et affirme un réel intérêt pour ses secteurs d’activités. Or, pour lui, c’est loin d’être le cas :

X
X