Un appel à l’aide des ambulanciers. Ils sont missionnés par le SAMU pour prendre en charge certains malades du coronavirus et les transporter à l’hôpital… Or, ils n’ont pas de matériel de protection, des masques notamment. Un problème de directives entre l’ARS et le gouvernement concernant les personnels prioritaires

Le stock de masques de protection, de surblouses et de surlunettes est très faible, et s’ils ne sont pas réapprovisionnés, les ambulanciers vont se retrouver à cours dans les prochains jours. Ecoutez Christophe Tétard, il est ambulancier sur la Côte d’Opale :

On vous rappelle qu’en cas de symptômes, le premier réflexe, c’est d’appeler le 15 qui effectuera un diagnostic par téléphone.

X
X