L’Automobile Club du Nord est contre la limitation de vitesse de 90 à 80km/h sur les routes secondaires, celles démunies d’un séparateur central. Elle le fait savoir dans un communiqué, que nous venons de recevoir. Selon l’association, cette décision ne repose sur aucun fondement. L’association qui s’inquiète de l’état des routes dans la région.

Pour l’Automobile Club du Nord, cette mesure n’en est pas vraiment une, elle existe déjà. Elle cache un autre gros problème, l’état des routes, notamment dans la région. Philippe Dutrieu, directeur général de l’Automobile club du Nord :

Un exemple bien connu dans la région, la D300, entre Loon-Plage et Saint-Omer, très accidentogène. La mesure pourrait-elle baisser ce nombre d’accident ? Pas vraiment puisqu’elle est déjà limité sur plusieurs secteurs :

L’association réclame aussi d’avantage de contrôles de stupéfiants, d’alcoolémie, et sur le téléphone portable.

X
X