Sous l'impulsion du variant Delta, l'épidémie progresse dans les Hauts de France. (© DeltaFM)

Les chiffres épidémiques des Hauts de France ne sont pas bons. Dans tous les départements, la situation sanitaire se dégrade et les taux d’incidence sont en hausse : 109,6 dans le Pas de Calais et 186 dans le Nord où des mesures plus fortes pourraient être prises si ce taux dépasse les 200. Les premières conséquences commencent à se faire sentir à l’hôpital avec une hausse continue du nombre de patients pris en charge en soins critiques. Les hôpitaux ne sont pas saturés, mais à l’approche de la rentrée, les données inquiètent. L’Agence Régionale de Santé rappelle que la vaccination est la meilleure arme face au virus et qu’elle permet de se protéger face aux formes graves. 

X
X