Depuis près de 30 ans, des familles de la région accueillent des enfants biélorusses pendant trois semaines chaque été dans le but de permettre à leur organisme de se régénérer loin de Tchernobyl. Cette année, 58 enfants de 7 à 13 ans ont été accueillis pour trois semaines et ont pu se réunir lors d’une journée à Bagatelle.

Une opération mise en place par le secours populaire qui pourrait bien être menacée.

X
X