Les horticulteurs et les fleuristes souffrent du confinement, et à l’approche du 1er mai, les ventes de muguet ne risquent pas de se dérouler aussi bien que d’habitude. Pour rappel, cette année, la vente est très réglementée : les particuliers ont interdiction d’en vendre dans la rue, les fleuristes sont fermés sauf s’ils ont un service de livraison ou de commande à emporter… Vous pourrez en trouver dans les commerces considérés comme essentiels. Bref, une situation très compliqué pour tout ce secteur qui réalise une grande part de son chiffre d’affaire au printemps. D’autant plus que la culture du muguet ne s’improvise pas d’un jour à l’autre.

Bruno Obert est horticulteur à Leffrinckoucke.

Dans son exploitation “la serre fleurie”, ils en ont planté pour 80 000 euros de plantation. En plus, ce printemps a produit du beau muguet… Des solutions existent pour en acheter mais avec les fleuristes fermés, la situation est compliquée.

Si vous cherchez à obtenir du muguet, pensez aux horticulteurs ou aux magasins spécialisés qui souffrent du confinement. Ils espèrent désormais que la fête des mères se déroulera mieux que le 1er mai. Cette année, la fête des mères aura lieu le 7 juin.

X
X