Le flux migratoire important a donné peu de répit aux associations d’aide aux migrants cet été.

Une situation difficile mais gérable pour Lisa Tribouley, membre de l’association SALAM à Grande-Synthe, qui a manqué de bénévoles.

La situation à l’international et notamment en Afghanistan devrait intensifier cette crise.

De plus, l’accueil des migrants en France a fait réagir Lisa après la prise de parole du président Emmanuel Macron en début de semaine.

Signe de la forte présence des migrants sur la côte d’opale, la préfecture maritime a recensé plus de 12000 tentatives de passage vers l’Angleterre depuis le 1er janvier dernier.

X
X