La campagne d’été s’achève fin octobre aux Restos du Coeur. Une campagne difficile notamment parce qu’elle a été lancée pendant le confinement : il a fallu assurer les missions sociales des Restos tout en respectant les différentes contraintes sanitaires. En bref, une nouvelle population a fait appel à l’aide de l’association et les bénévoles, souvent âgés, ont été nombreux à se mettre en retrait. Et la campagne d’hiver qui se profile risque de rencontrer les mêmes difficultés…

Les Restos se sont adaptés pour pouvoir maintenir leur rôle social en respectant les gestes barrières. Ils ont mis en place des colis pendant un temps. Bref, la saison a été très compliquée puisqu’ils ont aussi vu arriver une nouvelle population. Nicole Baron, la responsable de l’antenne locale :

La difficulté, c’est que les mesures barrière privent les Restos du Coeur de leur convivialité habituelle. Et avec la deuxième vague qui se profile, la campagne d’hiver ne s’annonce pas plus simple, au contraire :

Selon les centres, ils mettront en place des rendez-vous pour étaler la distribution, mais pour ça, il faut des bénévoles…

X
X