Seulement 31% des jeunes de 17 ans dans le Nord Pas-de-Calais affirment fumer quotidiennement, contre 32,4% au niveau national. Des chiffres encourageants, dont les effets sur la mortalité ne se feront ressentir que dans quelques années. Et c’est tant mieux, car pour l’instant, notre région est mal classée : les cancers des voies aéro-digestives supérieures font plus de morts sur la Côte d’Opale que partout ailleurs en France.

Pour informer la population sur les dangers du tabac, des stands étaient mis en place dans le hall de l’hôpital de Boulogne. Reportage :

X
X