L’an dernier, 12 épisodes de pollution ont été enregistrés sur le territoire confondu du Nord et du Pas de Calais, équivalant à 24 jours placés en niveau d’alerte information contre 53 en 2014 et 83 en 2013.

La baisse est avérée, mais Isabelle Sagnier, d’ATMO, garde les pieds sur terre, 2015 a été une année particulière

Les poussières en suspension, polluants majeurs issus des rejets industriels, du chauffage et du trafic automobile. Atmo dispose d’une cinquantaine de capteurs dans le Nord et le Pas de Calais et analyse la qualité de l’air au quotidien

Consultez chaque jour les prévisions de qualité de l’air pour votre ville sur le site atmo-npdc.fr

X
X