Les départements du Nord et du Pas de Calais étaient déjà concernés par des mesures de surveillance après la découverte d’un cas de contamination dans le Calaisis. Mais de nouveaux foyers ont été touchés en France et en Europe, et le virus de la grippe aviaire a une propagation “dynamique” selon le ministère de l’agriculture.

Sauf dérogation spéciale, les éleveurs doivent donc confiner leurs animaux ou installer des filets pour empêcher tout contact avec des oiseaux sauvages. Les rassemblements de volailles vivantes sont interdits, interdits aussi les lâchers de gibiers à plumes.

X
X