L’ouverture des trains à la concurrence “ne pénalisera pas les cheminots” mais permettra d’améliorer la qualité de service pour les voyageurs. Voilà ce que pense le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand. Il l’a déclaré ce mardi, en pleine grève des cheminots. Des cheminots inquiets pour leur avenir par rapport à la réforme ferroviaire. Au micro Delta FM, Xavier Bertrand s’est voulu rassurant : la loi protègera les salariés de la SNCF. Pour lui, l’ouverture à la concurrence est donc une bonne chose, surtout pour les usagers “qui se payent des retards tous les jours pour aller travailler”. Le président de région pointe du doigt la SNCF pour son service dégradé, notamment sur les TER.

La réforme ferroviaire prévoit de mettre fin au monopole de la SNCF et d’ouvrir le réseau de trains à la concurrence. Les syndicats craignent des suppressions de postes. Selon le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, les cheminots n’ont pas d’inquiétude à avoir, car ils sont protégés par la loi :

Selon Xavier Bertrand, l’ouverture à la concurrence est une bonne chose, car la SNCF n’est plus assez performante… notamment dans la région :

X
X