Le dispositif, un bracelet connecté c’est l’idée de la start-up Groupeer. Il est testé dans quatre régions en France dont les Hauts-de-France. Pour l’instant ce sont seulement quelques enfants de maternelles qui ont autour de leurs poignés ce bracelet. Ils peuvent donc être géolocalisés lorsqu’ils prennent le bus. Les parents reçoivent un texto lorsque leurs enfants sont bien montés dans le bus. Un test qui pourrait s’étendre dans notre région si cette phase fonctionne selon Franck Dhersin, vice-président de la Région en charge des transports.

 

X
X