© Delta FM

Après 20 ans d’instruction, le procès de Lylian Legrand s’ouvre aujourd’hui à la cour d’assises de Douai. Il est soupçonné d’avoir tué Stéphanie Fauviaux, une jeune fille de Wizernes.

La victime a été étranglée en 1995. Son corps a été retrouvé dans la baignoire du logement que l’étudiante de 18 ans occupait à Lille. Il a fallu 17 ans pour qu’une expertise ADN permette de mettre un nom aux traces retrouvées sur le peignoir de la victime.

Le suspect présumé, devenu gendarme à Nice, marié et père de famille, a été interpellé en 2012. Lylian Legrand connaissait la jeune audomaroise, il fait partie des 3 personnes qui avaient découvert son corps.

Cela fait 21 ans maintenant que les parents de Stéphanie Fauviaux veulent savoir ce qu’il s’est passé. Lylian Legrand comparait pour homicide involontaire et tentative de viol. Le procès doit durer 5 jours.

Ce matin s’ouvre à la Cour d’Assises de Douai le procès de Lylian Legrand, soupçonné d’avoir tué Stéphanie Fauviaux, une jeune fille de Wizernes retrouvée morte à Lille en 1995. C’est un test ADN qui à relancé le dossier, 17 ans après les faits. Les explications :

X
X