Théalie Dhellemmes est spécialiste des insectes pour l’associaion GON (groupement ornithologique et naturaliste du Nord)

Le frelon asiatique n’est pas plus dangereux qu’une guêpe ! Un message qui rassure avant l’approche de l’été et de l’arrivée probable de cet insecte dont la simple évocation du nom fait peur. Pourtant, une piqure de frelon asiatique n’est pas plus grave que celle d’une abeille ou d’une guêpe. Elle peut en revanche devenir grave pour les personnes allergiques, comme pour n’importe quelle piqûre. Si vous découvrez un nid, n’intervenez pas seuls, contactez des professionnels.

Un numéro est mis en place par la Préfecture : le 03 20 30 50 80. N’hésitez pas à l’appeler en cas de soucis. Pour identifier le frelon asiatique, un site est disponible : frelonasiatique.mnhn.fr/identification/.

Depuis le début des années 90, date de son arrivée en France, le frelon asiatique fait peur. Destructeur pour la biodiversité, dangereux pour l’homme, l’évocation de son nom fait trembler à l’approche de l’été, et pourtant cette petite bête n’est pas si terrifiante. Explications :

X
X