Les incendies ont pris vers l’entrée du camp. Il s’agirait selon la préfecture du Pas de Calais d’une coutume des Afghans de brûler leurs baraquements avant de partir. Les pompiers sont intervenus… pompiers qui ont reçu des jets de pierres.

Notez aussi que ces feux ont entraîné par accident l’explosion de bonbonnes de gaz, blessant 1 migrant aux tympans.

Concernant le démantèlement, hier 1 264 migrants ont quitté la jungle de Calais pour rejoindre des centres d’accueils dans une autre région de France et 372 mineurs  ont été orientés vers le centre d’accueil provisoire.

Hier soir, après deux jours d’évacuation, 4 014 réfugiés ont été mis à l’abri selon le ministère de l’intérieur. Et parmi eux, au total : 772 mineurs isolés. Des mineurs installés dans le CAP du camp de la Lande.

X
X