Le drame de la semaine dernière, qui a coûté la vie à un jeune loonois à Grande-Synthe après un choc avec une moissonneuse batteuse, nous rappelle qu’il faut être très vigilant sur les routes en cette période de moisson. Les agriculteurs doivent être visibles grâce à des gyrophares, à l’avant et à l’arrière de leurs véhicules. S’il s’agit d’un gros engin type moissonneuse batteuse, une voiture doit accompagner la machine sur la route, elle aussi équipée d’un gyrophare. Rien n’interdit les agriculteurs de circuler sur les routes nationales et départementales.

Il existe des règles strictes pour éviter les incidents et permettre aux agriculteurs de travailler en toute sécurité, sans se mettre en danger et sans mettre en danger la vie des automobilistes. Ecoutez Philipe Verbeke, représentant de la FDSEA dans la Flandre :

X