Des salariés en larmes, et une ambiance tendue dans les chambres de commerce de la région. Jeudi, la CCI Hauts-de-France a annoncé une nouvelle vague de licenciements. En 5 ans, les chambres de commerce de la région ont vu leurs ressources passer de 107 millions à 68 millions d’euros.

210 personnes vont devoir quitter leur poste. 88 ont accepté une rupture conventionnelle, et 121 autres seront licenciées. Sur le littoral, ça concerne 19 personnes dans les agences de Boulogne, Dunkerque, Calais, Montreuil et Abbeville. Bruno et Dany font partie des salariés licenciés :

Ce matin, les salariés ont interpellé François Lavallée, le président de la chambre de commerce Grand Littoral. Il leur a répondu qu’il ne pouvait pas faire grand-chose : ce nouveau plan social, c’est la faute du gouvernement, qui va récupérer les taxes des entreprises auparavant versées aux chambres de commerce :

Au total, la Chambre de Commerce Littoral ne comptera plus que 67 salariés consulaires. Pour éviter un nouveau plan social, la CCI va devoir trouver de l’argent. Elle va donc faire payer ses services de conseil et d’aide aux entreprises, qui jusqu’ici étaient gratuits.

X
X