L'AVC est la 3e cause de décès en France. (© DeltaFM)

C’est le message transmis cette semaine par de nombreux professionnels de santé. Chaque année, 150 000 français sont victimes d’un AVC, il s’agit là de la 3ème cause de décès, de la 1ère cause de handicap ou encore de la 2ème cause de démence dans notre pays. Pourtant, certains signes peuvent vous mettre la puce à l’oreille et vous permettre de gagner du temps pour une prise en charge plus rapide et plus efficace.

Ecoutez le Docteur Matthieu Bataille, chef du service Neurologie à l’hôpital de Boulogne sur Mer :

 

Certains patients sortent sans séquelles, d’autres doivent suivre un long chemin de rééducation. Notez que les facteurs de risques sont l’hypertension, le tabac ou encore l’obésité.

X
X