Natacha Bouchart veut éviter à son territoire de se retrouver sans doses de vaccin suffisantes. (© deltafm)

La maire de Calais s’est rapidement exprimée sur l’annonce faite par l’Agence Régionale de Santé. Cette dernière a annoncé l’arrivée de 2400 doses de vaccin supplémentaires pour la Communauté Urbaine de Dunkerque et le territoire de la CCHF. Mais Natacha Bouchart n’est pas d’accord. Elle se dit opposée à ce que des doses destinées à d’autres territoires, et gérées par le centre hospitalier de Calais, soient allouées au dunkerquois et au gravelinois. Elle a écrit dans ce sens au Président de la République. 

La stratégie d’accorder des vaccins supplémentaires aux zones les plus touchées n’est pas la bonne pour l’élue calaisienne.

X
X