Le clic and collect permet de conserver un lien avec la clientèle mais il est loin de faire des miracles. Dans les boutiques de vêtements de la région, cette période est particulièrement mauvaise pour subir de nouvelles semaines de fermeture. Les beaux jours arrivent, et la nouvelle collection avec eux. En attendant, les stocks ne s’écoulent pas. Ce n’est pas dans l’habitude des clients d’acheter des vêtements en ligne : impossible de les toucher ou de les essayer. Bref, le clic and collect ne compense pas.

 

Une fermeture qui s’accompagne en plus d’un sentiment d’injustice… De nombreux autres commerces ont eu, eux, l’autorisation de maintenir leur activité.

X
X