Delta FM vous en parlait dès la semaine dernière, c’est malheureusement confirmé. La direction de la Voix du Nord a présenté ce mardi un plan social avec 178 suppressions de postes maximum. La direction évoque une réorganisation, une monétisation des contenus numériques, elle assure que les emplois disparus seront compensés par des départs volontaires. Pour les syndicats, il y aura forcément des licenciements. Ces derniers vont tenter de limiter la casse, avec le moins de suppressions de postes possibles.

Les ventes du journal ont chuté de 16% en cinq ans. Le groupe se tourne une nouvelle fois vers le web. Internet pour mieux cacher des licenciements dans une entreprise qui, paradoxalement, se porte plutôt pas mal :

Patrons et syndicats ont trois mois pour négocier ce PSE. On devrait en savoir un peu plus d’ici quelques jours sur les actions probablement menées par les salariés.

X
X