© Delta FM

La volaille est LA viande par excellence pour les fêtes de fin d’année. Que ce soit sous forme de foie gras en entrée ou de dinde en plat principal, vous serez nombreux à en manger pour Noël et Nouvel An. Pour les producteurs de volaille de la région, le mois de décembre représente une grosse partie du chiffre d’affaire. Un chiffre qui, selon eux, n’est pas trop impacté par la crise de la grippe aviaire. Ils rappellent aux clients qu’il n’y a aucun danger pour l’homme.

Malgré la grippe aviaire, la volaille sera bien présente sur les tables de Noël de la Côte d’Opale ! Il n’y a pas de psychose de la grippe H1N8… C’est en tout cas ce que disent les producteurs locaux. Pour vous en convaincre, la rédaction est allée à Marquise :

X
X