C’est une tradition, la Préfecture Maritime dresse le bilan de son activité et de celles des sauveteurs en mer de l’été écoulé. Et ce bilan est positif cette année.

Moins d’accidents et moins d’interventions pour les sauveteurs cet été sur nos côtes ! La Préfecture Maritime a dressé le bilan de la saison estivale, et il est plutôt bon. Le CROSS Gris-Nez est intervenu à 126 reprises depuis le début de l’année pour secourir 314 personnes, dans une zone qui va de la frontière belge au Mont St Michel … Pourtant, certains comportements à risques pourraient permettre d’éviter des interventions, notamment les promeneurs qui ne se font piéger par la marée par inattention. Autre point noir : la pratique de la plongée, dangereuse et parfois mal maitrisée. Enfin la Préfecture met l’accent sur les fausses alertes.

Moins de morts, moins d’interventions, moins de comportements à risques, la Préfecture salue une prise de conscience de la part de beaucoup de plaisanciers et de touristes. Malgré tout, certains comportements à risques restent fréquents, notamment en ce qui concerne les marées. Le Préfet Maritime, Pascal Ausseur :

Autre point noir : les fausses alertes. Certaines personnes contactent le CROSS pour signaler une disparition… Jusque là, tout est normal, sauf que quand on fait cette démarche, il faut aller jusqu’au bout. Pascal Ausseur :

X
X