Les pêcheurs du littoral sont heureux : le parlement européen a voté contre la pêche électrique. Depuis plusieurs mois, environ 80 bateaux néerlandais sont équipés avec des chaluts électriques, et viennent pêcher les poissons dans les eaux françaises. Une catastrophe pour les marins français, qui ont vu leur chiffre d’affaire diminuer. Mardi, plusieurs représentants des pêcheurs de Boulogne et Dunkerque se sont déplacés à Strasbourg pour défendre leur cause… et ils ont été entendus. Le parlement européen a voté contre la pêche électrique à 402 voix contre 232. Le combat n’est pas terminé pour les fileyeurs puisque ce sera à la commission de trancher dans ce dossier. Les marins ont gagné une grande bataille, mais pas encore la guerre.

Une fois que Bruxelles aura validé cet amendement, les bateaux néerlandais devront revenir à la technique de pêche classique. Une satisfaction pour le Boulonnais Stéphane Pinto, vice-président du comité régional des pêches :

X
X