L’ultimatum lancé par les pêcheurs à l’Etat n’a pas porté ses fruits. Le gouvernement n’a apporté aucune réponse satisfaisante aux marins, qui devraient donc bloquer le port de Calais dès ce jeudi matin. 

Réunis la semaine dernière à la criée de Boulogne-sur-Mer, les fileyeurs de la Côte d’Opale avaient fait entendre leur ras-le-bol. Selon eux, la pêche électrique pratiquée par les Hollandais dans les eaux françaises détruit la ressource. Le constat est sans appel: moins de poisson, c’est moins de chiffre d’affaire à la fin du mois. « Et le mauvais temps n’arrange rien » soupirait alors Stéphane Pinto, vice-président du comité régional des pêches. 

En proie à d’importantes difficultés financières, les pêcheurs du littoral avaient alors lancé un appel à l’aide au gouvernement, lui demandant de débloquer des aides exceptionnelles, et de prendre une position claire sur la pêche électrique avant ce mercredi midi. Depuis, rien n’a changé.

Les pêcheurs se réuniront donc ce soir pour décider des actions à mener. Ils évoquent notamment un blocage du port de Calais et des actions sur les routes. Stéphane Pinto:

 

 

 

X
X