Après le dialogue, les pêcheurs promettent de passer à l’action ! Les marins de la Côte d’Opale sont sortis déçus des négociations européennes sur les quotas. La commission a décidé de baisser à nouveau les quotas de bar. Ce qui met selon eux leur activité en péril. S’ils avaient privilégié jusqu’ici le dialogue, les pêcheurs du littoral pourraient cette fois-ci montrer leur ras-le-bol plus concrètement dès le mois de janvier.

Les pêcheurs du Dunkerquois et du Boulonnais craignent le pire pour leurs entreprises. Ils se réunissaient samedi et ont décidé de ne pas baisser les bras. Des actions seront menées prochainement. Stéphane Pinto, vice-président du comité régional des pêches :

X
X