Bernard Cazeneuve ce lundi à Grande-Synthe (© Delta FM)

On entend souvent cette proposition de la part de politiques, d’élus locaux, d’associations ou même dans la rue quand on aborde la question des réfugiés. Ouvrir la frontière en France, Bernard Cazeneuve l’a évoqué lors de sa venue à Grande-Synthe hier. Ou plutôt, il a évoqué pourquoi ce n’était pas possible. Pourquoi ? Tout simplement parce que laisser passer les réfugiés à Calais ou Loon-Plage ne garantirait en rien l’arrivée en Angleterre : les Anglais seraient légitimes à nous les renvoyer. Cela créerait aussi un appel d’air et un afflux encore plus massif de réfugiés sur le territoire, et donc une catastrophe humanitaire.

Pourquoi ne pas laisser tous les migrants présents sur notre littoral prendre des ferries en direction des côtes anglaises ? Ça parait simple comme solution, alors on a posé la question au ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, qui était présent ce lundi dans le Dunkerquois. Et les choses sont bien plus compliquées qu’il n’y parait. Bernard Cazeneuve :

X
X