Seulement 14 tonnes de sole ont été pêchées ce mois-ci par les marins, soit 140 tonnes de moins qu’il y a 10 ans… Une situation catastrophique qui a conduit les professionnels à se réunir en urgence hier après-midi à Boulogne. Ils ont exposé leurs problèmes à l’administrateur des affaires maritimes. Certains marins pêcheurs ont annoncé leur volonté d’arrêter même le métier. Pour les autres, des solutions pourraient être mise en place : la pêche de l’araignée et de la roussette, à condition d’obtenir des autorisations, ou bien encore du chômage partiel. Les pêcheurs ont demandé à rencontrer le ministre Didier Guillaume à Paris.

Les fileyeurs du littoral tirent la sonnette d’alarme. La pêche de la sole est en nette diminution dans la Manche et la Mer du Nord, et la situation devient catastrophique pour la profession. Hier, ils ont demandé une réunion d’urgence avec l’administration des affaires maritimes. Reportage :

Hier, une dizaine de marins ont en effet annoncé leur intention de demander un plan de sortie de flotte.

X
X