Lors de son assemblée générale, ce jeudi, l’association nordiste de défense des victimes de l’amiante a présenté un triste bilan pour 2015, avec 62 victimes dans la région

Des centaines de milliers de morts, des familles brisées, et pourtant le drame de l’amiante n’a toujours pas eu son grand procès.

2016 sera une nouvelle année de combat pour l’ARDEVA. L’association nordiste veut un grand procès au pénal contre ceux que les membres estiment responsables, politiques, industriels. Ils vont donc aller chercher un avocat pénaliste. L’association qui dans son combat peut compter sur des députés locaux comme Jean-Pierre Decool et Christian Hutin. Ce dernier a proposé lors de l’assemblée générale de l’association hier de créer une mission parlementaire pour lutter contre le cancer du poumon. Ce qui évidemment concernera l’amiante.

Cette année s’est révélé encore meurtrière avec 62 décès liés à l’amiante dans la région. Mais l’association va se battre. Et pour obtenir un grand procès, elle va se doter d’un avocat au pénal, même si cela coûte cher. Pierre Pluta, président de l’ARDEVA, lors de l’assemblée générale ce jeudi :

X
X