Des pêcheurs dénoncent les violences contre les phoques. Jugé nuisible par certains d’entre-eux, le mammifère a récemment fait la Une de l’actualité. Un bébé phoque a été frappé à la tête sur la plage de Dunkerque, avant de décéder une semaine plus tard dans un refuge. Sur les réseaux sociaux, c’est l’ensemble des pêcheurs qui a été pointé du doigt, ce qui a fait bondir Clément Francq, passionné de pêche et qui cohabite parfaitement avec l’animal au quotidien. Delta FM a recueilli son témoignage.

La mort d’un phoque, frappé par un pêcheur sur la plage de Dunkerque, a suscité une vague d’émotion dans l’opinion publique. Directement mis en cause, les pêcheurs se défendent aujourd’hui de vouloir nuire aux mammifères marins. Delta FM a rencontré Clément, pêcheur gravelinois, qui a pris la parole sur les réseaux sociaux. Reportage :

On vous rappelle que malgré leur petite frimousse adorable, il ne faut surtout pas tenter de caresser les phoques, cela reste un prédateur et un animal dangereux.

X
X