© Delta FM, archives

Sept mois après la mort de 27 migrants dans la Manche, un passeur présumé a été mis en examen et placé en détention provisoire. Fin novembre, 27 migrants avaient trouvé la mort au large de Calais, alors qu’ils tentaient d’atteindre l’Angleterre.

Une enquête a été ouverte pour homicide involontaire, mise en danger d’autrui et aide au séjour en bande organisée. Nos confrères du Parisien révèlent que 15 personnes ont été placées en garde à vue dimanche et lundi. L’une d’entre elles a donc été incarcérée dans l’attente d’un procès. L’enquête se poursuit.


X
X