Le tribunal administratif a statué sur les recours déposés par les associations concernant la prise en charge des migrants à Calais. La justice a estimé que la création d’un centre d’accueil d’urgence n’apparaît “ni indispensable, ni souhaitable”. De même, la demande de créer des centres de distributions alimentaires a été rejetée mais la justice a rappelé l’obligation de laisser les associations continuer à distribuer des repas dans les conditions déjà fixées. Le tribunal a en revanche demandé la création de plusieurs points d’eau et de sanitaires. La justice exige également que les maraudes sociales soient renforcées… mais il n’y aura pas non plus de guichet unique de demande d’asile à Calais.

X
X