Marine le Pen en visite à Calais après le viol d’une Calaisienne par un migrant. La Présidente du Front National est venue réclamer l’expulsion immédiate de tous les réfugiés du Calaisis et le rétablissement drastique des contrôles aux frontières. Elle juge la situation intenable pour les Calaisiens, mais également pour les forces de l’ordre. De son côté, la maire de Calais a vivement réagi à cette visite. Natacha Bouchart s’est dit choquée par le viol et réclame une réaction forte de l’Etat. Elle juge également que la visite de Marine Le Pen n’est qu’une pure récupération politique.

Une Calaisienne de 36 ans a été violée par un migrant erythréen dans la nuit de lundi à mardi, alors qu’elle sortait du travail. Un drame qui a fait réagir la classe politique au premier rang duquel Marine Le Pen. La président du FN s’est déplacée hier à Calais pour dénoncer une situation qu’elle juge intenable pour les Calaisiens, mais également pour les forces de l’ordre. Marine Le Pen :

De son côté, la maire de Calais s’est dit très affectée par le viol. Elle juge avoir prévenu le ministre de l’Intérieur de l’aggravation de la situation à Calais, sans avoir été écoutée. Elle appelle Emmanuel Macron à se déplacer et à prendre des mesures d’urgence. Pour elle, la venue de Marine Le Pen n’est que récupération politique. Natacha Bouchart :

X
X