Le général Piquemal a été relaxé. Il n’aura donc pas d’amende, comme l’avait demandé le procureur, pour avoir participé en février à une manifestation interdite à Calais.

X
X