A certains endroits de notre littoral, la marée peut monter à une vitesse de 8 à 10km/h. (© Delta FM)

Chaque année, des personnes se retrouvent isolées et piégées sur des bancs de sable, alors que la mer est en train de remonter. La préfecture maritime renouvelle ses messages de prudence.

Se promener en bord de mer, c’est agréable… mais ça peut aussi rapidement devenir dangereux ! Chaque année, des personnes se retrouvent prises au piège par la marée sur notre littoral. Un phénomène renforcé par les bâches qui se forment sur la plage, et qui créent des îlots entourés d’eau. Pour éviter d’être piégé, la préfecture maritime rappelle donc qu’il est impératif de connaître les horaires de marées, et conseille de mettre un rappel sur sa montre ou son téléphone pour regagner la terre ferme à temps. L’idéal est de profiter du littoral lorsque la mer est en train de redescendre, et de quitter l’estran 30 à 60 minutes après l’heure de la marée basse” indiquent les autorités.

Selon l’amiral Philippe Dutrieux, préfet maritime de la Manche et de la Mer du Nord, le phénomène d’isolement par la marée est très rapide.

A certains endroits de notre littoral, la différence de hauteur d’eau entre la marée haute et la marée basse peut atteindre jusqu’à 14 mètres, et la marée peut monter à une vitesse de 8 à 10km/h.

X
X