La réforme des retraites fait également l’unanimité contre elle chez les avocats. Ces derniers sont particulièrement touchés par le texte qui prévoit le doublement de leurs cotisations, et la baisse des pensions. Pire, leur caisse de retraite, bien gérée, sera absorbée par le régime universel. Les robes noires pourraient perdre gros, et les petits barreaux seront durement touchés. Certains cabinets à Dunkerque, Boulogne, Saint-Omer ou Hazebrouck, pourraient mettre la clef sous la porte.

Ils n’ont pas l’habitude de battre le pavé, et pourtant, la réforme des retraites voulue par le gouvernement, met les robes noires très en colère. Le texte prévoit de changer radicalement la donne, notamment en ce qui concerne les cotisations. Ces dernières devraient doubler, et ce n’est pas tout. Jean-Pierre Mougel, bâtonnier du barreau de Dunkerque :

Les conséquences sur les petits barreaux comme Boulogne et Saint-Omer risquent d’être dramatiques. Exemple concret à Dunkerque :

Les avocats se mobiliseront le 6 janvier prochain. Plus généralement, ce sont toutes les professions libérales qui sont sévèrement attaquées par le projet de réforme.

X
X