Le PMCO doit évoluer. Hier soir Patrice Vergriete a été réélu à la tête du Pôle Métropolitain de la Côte d’Opale. Structure méconnue, c’est pourtant la plus représentative d’un territoire de 320 communes. Pour développer la Côte d’Opale, ne faut-il pas dialoguer, travailler, se rapprocher de la métropole lilloise, des élus de la baie de Somme, des Anglais, des Belges ? Et si oui, comment ? Grandes questions et les élus du PMCO se donnent 6 mois de réflexion pour y répondre.

Le PMCO, c’est une équipe avec ses forces et ses faiblesses, pas toujours d’accord, mais avec le même objectif : s’entraider et développer la Côte d’Opale. Pour cela le PMCO pourrait évoluer, c’est le souhait de Patrice Vergriete :

Le PMCO réunit des élus des intercommunalités du Dunkerquois, du Boulonnais, de l’Audomarois, de la Flandre, du Calaisis et du Montreuillois.

X
X