Le dispositif de contact tracing évolue à la CPAM de la Côte d’Opale. Pour rappel, ce dispositif, mis en place depuis le 13 mai, permet de retrouver des personnes qui sont potentiellement cas contact. Mais face à la progression brutale de patients positifs au covid-19, il doit évoluer.

Vous avez sans doute déjà entendu parler de ces brigades covid, qui remontent les chaînes de contamination. Elles passent des appels pour informer les cas contacts, notamment, de la marche à suivre.

Mais depuis la fin du mois d’octobre et l’arrivée de la deuxième vague, le nombre de cas a fortement augmenté. Par exemple, pendant la semaine du 23 au 29 octobre dernier, le nombre de patients testés positifs a augmenté de près de 60 % par rapport à la semaine précédente. La CPAM doit dont prévenir plus de monde, mais toujours le plus rapidement possible. Le dispositif a donc évolué.

Depuis début novembre, désormais, si vous êtes concernés, vous allez recevoir un SMS émis par le numéro 38663. Dans ce SMS, un lien cliquable qui vous amènera sur un site internet, dans lequel vous trouverez l’ensemble des informations utiles sur les mesures sanitaires à respecter et sur vos droits, adaptées à votre situation personnelle.

Les appels téléphoniques se concentrent donc sur les patients zéro et permettent d’améliorer encore la recherche de cas contact. Sachez aussi que tous les patients dépistés positifs reçoivent un SMS les alertant d’un échange téléphonique et leur demandant de préparer cet entretien. Notamment à l’aide d’un site internet : briserlachaine.fr.

Depuis le lancement du dispositif, 3,6 millions de personnes en France ont été identifiées et contactées par les enquêteurs de l’Assurance Maladie.

X
X