Sur la Côte d’Opale, des opérations de nettoyages sont régulièrement menées par des associations, des citoyens… mais ça ne suffit pas ! De nombreux déchets sont invisibles à l’œil nu. C’est ce que l’on appelle les microplastiques. Des déchets de moins de 5 mm qui polluent 88% de la surface des océans. Pour en savoir plus sur ce phénomène, des chercheurs du laboratoire d’océanologie et géosciences de Wimereux ont mené une étude… qui n’a rien de rassurant et qui concerne tout le monde, pas seulement les usagers de la mer ou les habitants du littoral.

Les microplastiques proviennent de la dégradation de plus gros déchets, mais pas seulement. On trouve des microbilles de plastiques dans l’industrie, les cosmétiques ou encore les vêtements. Des chercheurs de la Côte d’Opale ont étudié ce phénomène. Reportage :

X
X