Après avoir mis en place une surveillance sur terre et sur la mer, l’Etat déploie désormais une surveillance dans les airs pour lutter contre les traversées clandestines de migrants.

Après le drame qui a coûté la vie à 27 migrants au milieu de la Manche, un avion Frontex a été déployé par l’agence européenne de garde-frontières. Il survole jour et nuit le littoral Hauts-de-France, pour repérer les migrants qui tenteraient de prendre la mer. Et en plus de cet avion et de l’avion de la police aux frontières, deux hélicoptères ont également été déployés par la gendarmerie.

Les détails avec le général Frantz Tavart, commandant de groupement de la gendarmerie du Pas-de-Calais.


X
X