La défenseure des enfants a rencontré les associations qui viennent en aide aux migrants. Geneviève Avenard était hier à Calais pour prendre conscience des conditions de vie des enfants dans la Jungle. On estime qu’ils sont plus de 300 mineurs dans le camp de Calais, dont 20% ont moins de 15 ans. Selon les associations, le plus jeune d’entre eux a 7 ans. Il vit dans la boue, seul, sans famille et sans document qui permette de l’identifier. La défenseure des enfants va remettre un rapport au ministre de la famille et au ministre de l’Intérieur. Elle va leur proposer d’installer une structure dans la Jungle pour mettre les mineurs qui veulent se rendre en Angleterre à l’abri, le temps de leur trouver une solution.

Geneviève Avenard était en déplacement hier à Calais. Dès demain, elle va remettre un rapport au ministre de la famille et au ministre de l’Intérieur… pour expliquer ce qu’elle a vu. Et proposer une solution pour protéger les enfants dans les camps :

X
X