La femme séquestrée et torturée pendant 8 mois s’est exprimée devant la cour d’assises. Pour le deuxième jour du procès pour actes de barbarie, Carole a raconté ce qu’elle avait subi de février à septembre 2012 dans un appartement de Boulogne. Entre la fois où on lui a brûlé la jambe et celle où elle a dû manger les excréments de son ex petit-ami, la victime est restée digne, s’excusant presque d’être là. “C’est une femme trop gentille, qui ne sait pas dire non. Elle était sous l’emprise de ses bourreaux” a expliqué la psychologue qui l’a examinée. Le médecin légiste est également venu à la barre. Il a déclaré que les blessures constatées à l’époque étaient dues à des violences volontaires, et ne pouvaient pas être accidentelles. Les 4 Boulonnais dans le box, 2 hommes et 2 femmes, risquent pour certains jusqu’à 30 ans de prison.

Pour la première fois, la femme séquestrée et torturée pendant 8 mois à Boulogne s’exprime dans un média. Hier, c’était le 2ème jour du procès des 4 Boulonnais accusés d’acte de torture et de barbarie. Carole, la victime aujourd’hui âgée de 44 ans est venue raconter son calvaire. Et la rédaction a pu la rencontrer :

X
X