© OREME, illustration

Nous vous en parlions dès ce vendredi sur Delta FM, c’est confirmé. Les goélands retrouvés morts entre Hardelot et Equihen-Plage ont bien succombé à la grippe aviaire. Pour faire face à cette situation, Louis Le Franc, préfet du Pas-de-Calais, a pris un arrêté visant à prévenir le développement de la maladie.

Il concerne les communes suivantes : Airon-Notre-Dame, Airon-Saint-Vaast, Berck, Camiers, Conchil-Le-Temple, Condette, Cucq, Dannes, Echinghen, Equihen-Plage, Etaples, Frencq, Groffliers, Halinghen, Hesdigneul-les-Boulogne, Hesdin-l’Abbé, Isques, Le-Touquet-Paris-Plage, Lefaux, Merlimont, Nesles, Neufchâtel-Hardelot, Outreau, Rang-du-Fliers, Saint-Aubin, Saint-Etienne-Au-Mont, Saint-Josse, Saint-Leonard, Tubersent, Verlincthun, Verton, Waben et Widehem.

Il est spécifiquement demandé de ne pas s’approcher, ni nourrir ni manipuler les oiseaux sauvages sur cette zone pour éviter tout risque de diffusion du virus. Autres mesures applicables dans cette zone, toutes les volailles, y compris les volailles de basse-cour, ainsi que tout autre oiseau captif, doivent être maintenus en permanence à l’intérieur de bâtiments ou sous filet.


X
X