La Cour d’Appel de Douai (Nord) a rendu son verdict. Après 3h30 de délibéré, Fabienne Kabou est donc condamnée à 15 ans de réclusion criminelle. Une peine moins importante qu’en première instance, à Saint-Omer, où Fabienne Kabou avait été condamnée à 20 ans pour avoir tué sa fille de 15 mois en l’abandonnant sur la plage de Berck à marée montante. La Cour s’est plié à l’avis des psychiatres, qui avaient estimé que l’accusée était « malade mentale » et que sa peine devait être allégée. En plus de ces 15 ans de prison, Fabienne Kabou fera également l’objet d’un suivi socio-judiciaire de 8 ans et d’une injonction de soins.

Reportage à suivre…

X
X