© Laurent Lecanu - Marine Nationale

La Préfecture Maritime de la Manche et de la mer du Nord vient de faire son bilan pour cet été, bilan de la campagne de sécurité des loisirs nautiques. Un bilan plutôt négatif pour les sauveteurs qui ont eu beaucoup de travail sur la Côte d’Opale. Le cross Griz Nez a dû sortir 221 fois entre le 1er juin et le 30 septembre, une hausse de 17% comparée à 2019. Avec en plus de nombreuses fausses intervention, pour du matériel abandonné. La Préfecture qui vous demande de mettre un gilet de sauvetage, même si vous êtes bons nageurs. Le numéro des secours en mer en cas de danger, c’est le 196.

Entre le 1er juin et le 30 septembre, les sauveteurs ont eu du travail, beaucoup de travail. Le long de la Côte d’Opale, ils ont dû effectuer 221 interventions. Des interventions parfois dramatiques, avec deux décès. Et parfois des phénomènes assez nouveaux :

X
X