Un petit boitier sera installé sur les phoques

Les éoliennes en mer ont-elles un impact sur la vie des animaux marins ? Pour le savoir, des phoques de la Côte d’Opale seront prochainement équipés de balise qui permettront de les géolocaliser avant, pendant, et après la construction des éoliennes au large de Dieppe-Le Tréport. 

Un petit boîtier. Voilà à quoi ressemble l’appareil qui sera installé sur les phoques de la baie de Somme, de la baie d’Authie ou de la Baie de Canche. Le projet, mené par le centre d’études biologiques de Chizé, vient de recevoir l’avis favorable du parc naturel marin.

La manipulation a été validée par un comité éthique et aura un impact “extrêmement faible” sur les animaux, afin de réduire au maximum leur stress. L’objectif est de pouvoir étudier le comportement des phoques avant, pendant et après la construction des éoliennes au large de Dieppe-Le Tréport.

En plus de ces balises, un recensement des phoques sera également mené grâce à un survol aérien, et à des photo-identifications. Une étude du régime alimentaire des phoques est aussi au programme. Et puis les scientifiques évalueront également le niveau de stress des animaux en ramassant leur selles. Le taux d’hormone présent dans les déjections permet en effet de savoir si un phoque est stressé ou non.


X
X